VOUREY JE T'AIME SANS ANTENNE

Nous, Voureysiens du collectif Vourey Je t'aime Sans Antenne, avons pris récemment connaissance de l'installation d'une antenne de 30 mètres de haut par l’opérateur Bouygues, sur la Zone d’Activités de Chantarot, face aux coteaux de Vourey. À l'évidence, l’emplacement choisi, en bordure d'habitations, ne semble pas répondre au principe de précaution. De plus cet emplacement a été fixé en dehors de toute concertation avec les Voureysiens.

En février 2020 la Mairie a fait opposition à la demande de permis de construire de Bouygues. Sur décision du Tribunal de Grenoble la Mairie a ensuite perdu tout recours puisque l’État ordonne aux compagnies téléphoniques de couvrir la France, sans laisser de zone blanche. Pourtant la couverture téléphonique sur la commune semble être satisfaisante, puisqu’une antenne relais accueillant déjà les opérateurs Free et Orange est présente à quelques mètres de l’emplacement de la future antenne.

Nous demandons le déplacement de la nouvelle antenne en nous appuyant sur plusieurs arguments:

        Effets négatifs possibles sur la santé. Selon la situation scientifique actuelle, il n'est pas possible d'affirmer que les ondes sont dangereuses ou inoffensives. L’État impose seulement une distance de plus de 100m entre l’antenne-relais et les écoles. La nouvelle antenne serait en revanche à moins de 100m des logements de la Zone d’Activités, le long de la D1092 ainsi que des coteaux. Cette antenne 3G/4G installée par Bouygues supportera vraisemblablement les antennes des autres opérateurs et, au vu de la hauteur du mât, dans un futur proche sera très certainement une antenne de type 5G, dont les effets des ondes sont encore plus inconnus et potentiellement dangereux. Nous pensons donc qu’il serait judicieux d’appliquer le principe de précaution, car la santé de tous pourrait être impactée.

        Impacts sur la valeur du foncier. La dévalorisation du patrimoine foncier suite à l’installation d’une antenne-relais de 30 m (l’équivalent d’un immeuble de 12 étages) est actée par les agences immobilières et l’administration fiscale: dépréciation du bien par rapport au marché dans une fourchette de 15 à 25 %, mais pouvant atteindre plus de 50%, voire l’impossibilité de vendre un bien dans les cas extrêmes.

        Impact visuel. Nous aimons notre village de Vourey et l'écrin de verdure qui l'entoure. Un pylône de 30 mètres de haut, 15 mètres de plus que les arbres environnants, ne saurait que gâcher notre beau paysage.

Ce projet de construction d'antenne relais n'a pas de raison d'exister : il nous est imposé, sa pertinence est plus que douteuse, il pourrait affecter notre santé et dévalorisera sûrement nos biens immobiliers.

Nous demandons donc à la municipalité et à Mme Blachot-Minassian, Maire de Vourey, d’entendre nos voix et nos arguments concernant la SANTÉ, l'URBANISME et le FONCIER, en annulant ce projet ou en déplaçant le lieu prévu pour l’antenne-relais.

Soutenez cette pétition, rendez-vous service

Le collectif Vourey Je t'aime Sans Antenne

Copyright © 2017 - ACBVV 

Copyright © 2017 - ACBVV